*** Spoilers 203 ***

L'an dernier, tout le monde a encensé This is us. Alors bon, on a beau ne pas trop aimer avoir un coup de foudre pour une série quand tout un tas de gens l'ont en même temps, faut avouer que cette série est vraiment chouette ! Et pas seulement parce qu'il y a Jess de Gilmore Girls.

Il y a pas mal de choses que j'aime dans This is us, mais ce que je préfère je crois, c'est cette histoire de frères et soeurs. J'aime la dynamique des triplés, enfants et adultes. Le lien qui lie Kevin et Kate est particulier, mais Randall a su se faire sa place aussi. On les découvre à 30 ans, et au fur et à mesure des flashbacks on creuse leur histoire, les difficultés entre Kevin et Randall notament. Et puis évidemment il y a Jack, le père affectueux, le modèle, le papa qu'on aurait tous voulu, ou le mari qu'on voudrait. Il est là avec le bon mot dans chaque coup dur, pour sa femme et ses enfants. Et il y a Rebecca, la jolie maman, qui fait de son mieux et ne s'en sort pas si mal. Et il y a aussi tous ceux qui gravitent autour de cette famille nucléaire.

La saison 1 nous a tenu en haleine avec le destin de Jack, quand meurt-il, comment les wagons des différentes époques se raccrochent-ils les uns aux autres ? l'exercice n'était pas facile et les scénaristes s'en sont sortie sans encombres. Un début de réponse nous est apportée dans cette nouvelle saison. Et c'est là que ça devient encore intéressant, car si la saison 1 avait construit l'image du père idolâtré, la saison 2 la fait tomber. C'est un peu l'adolescent qui découvre que ses parents ne sont pas les rocs qu'il avait imaginé. Alors on n'en aime pas moins Jack, mais disons qu'on comprend mieux le silence qui entoure son souvenir dans le présent.

Concernant les différentes intrigues amenées pour les triplés, je suis un peu circonspecte. J'ai peur que l'histoire de Kate qui veut chanter ne soit un peu redondante avec l'histoire de sa mère, même si ça a permis de savoureuses scènes entre elles deux. J'attends également de voir ce que donnera le fil de Randall et sa femme, famille d'accueil. J'aurais aimé qu'on donne à Randall quelque chose à faire qui n'ait rien à voir avec le fait qu'il a été adopté. J'imagine qu'il y a encore quelques pistes intéressantes à creuser par ici, mais j'espère qu'on ne cantonnera pas le personnage à ces intrigues d'enfant adopté indéfiniment. Quant à Kevin, j'aime que sa soeur lui mette le nez dans sa pelote non démêlée de relations avec son défunt père. J'attends de revoir Sophie plus souvent, j'aime bien ce couple. Je ne serais pas contre non plus des flashbacks de leur mariage raté.